Vendre en ligne avec le dropshipping c’est une très bonne option pour réussir: Gérer soi-même le site e commerce, sans se préoccuper du stockage.

Evidemment le commerce en ligne peut faire peur. Comment stocker les cartons, gérer les livraisons, bref comment être à la hauteur. La solution n’est pas simple, mais vendre en ligne avec le dropshipping c’est une très bonne option pour réussir: Confier toutes ces tâches à quelqu’un d’autre, et gérer soi-même le site e commerce, sans se préoccuper du stockage.

C’est ça le dropshipping

Avec le dropshipping, il est possible de vendre des  produits sur un site web comme n’importe quel commerçant mais le stockage et la livraison sont  délégués au fournisseur.

Ce qu’il reste à faire c’est transférer les adresses des clients au fournisseur dropshipping qui s’occupera des clients. Les clients ne savent pas qui livre réellement. L’adresse indiquée sur le colis  est l’adresse de votre boutique, comme pour l’adresse de facturation et de retour.

Vendre en dropshipping: Pas besoin d’être plein aux as

Pour lancer une entreprise de vente en ligne, pas besoin de débourser des sommes phénoménales. Le stock reste à l’entrepôt du fournisseur jusqu’à l’expédition. Des centaines de produits peuvent être proposées sur le site sans ruiner dans l’achat du stock.

Créer une entreprise c’est déjà beaucoup d’investissement personnel. C’est donc bien de pouvoir se débarrasser des soucis de logistique, il reste donc plus de temps pour se perfectionner dans le marketing et le service client.

Également, il n’y a pas de contrainte géographique: Il suffit d’une bonne connexion internet, et tout est permis. Les fournisseurs demandent souvent des justificatifs légaux (attestation de création d’entreprise, numéro de siret). Il faut donc s’assurer que tout est bien en règle avant de commencer à démarcher les fournisseurs.

Trouver les fabricants des produits à vendre. Contacter les fabricants et connaître les noms des fournisseurs. Faire une recherche sur google, fouillez bien !

Les dropshippers ne sont pas toujours des as du webdesign. Leur site n’est pas forcément attractif ! Il peut-être un peu désuet (mais peut s’avérer efficace) Evidemment un beau site est synonyme de qualité.

Trouver un bon fournisseur

  • Trouver un fournisseur moderne. Un bon fournisseur va investir dans la technologie. Il peut recevoir les commandes avec un boutique en ligne ou par mail, et les paiements par carte bancaire. Donc inutile de faire confiance à un fournisseur demandant de faire les commandes par téléphone et de payer par chèque.
  • Un bon interlocuteur saura répondre à toutes les questions. Pas la peine d’insister si c’est un amateur.
  • Le fournisseur se doit d’être installé près des métropoles ou des zones industrielles.
  • Comparer les prix et se méfier des fournisseurs trop gourmands. Travailler avec des fournisseurs différents, c’est le moyen d’obtenir de meilleurs prix et de ne pas se retrouver en rupture de stock. Il y aura toujours une solution de secours.
  • Se méfier des sites payants. Certains proposent de vendre des  listes entières de dropshippers (ces listes sont souvent incomplètes, obsolètes).

Une préférence pour un fournisseur : lui demander ses références, il sera alors possible de contacter quelques uns de ses clients et de savoir s’il est fiable.

Puis passer commande auprès de ce fournisseur dropshipping, pour évaluer les points les plus importants pour la suite du partenariat : respect des délais, qualité des produits, des emballages, délais de livraison.

Vendre en dropshipping est le moyen le plus facile pour se lancer dans la vente sur internet

Il y a des faiblesses à anticiper.

  • Une forte compétition (des produits qui font l’objet d’une forte concurrence : chaussures, parfums).
  • Il faut alors offrir plus de valeur que les concurrents.
  • Anticiper les ruptures de stock.

Vendre un produit que l’on ne connaît pas : c’est possible ?

Bien sûr, mais grâce au site des fournisseurs, il est possible de devenir expert (poser les questions adéquates au fournisseur). Voir les sites des concurrents et les commentaires de leurs clients.

Diminuer les nombre d’intermédiaires

Personne n’est infaillible : un bon dropshipper peut commettre des erreurs. En général, il n’a pas de problème pour vous compenser financièrement pour réparer son erreur. S’il refuse de respecter ses engagements, il faut être prêt à en assumer la responsabilité auprès du client.

Est-ce injuste ? La crédibilité auprès des clients compte plus que tout !

 

Évaluation
4/5 ★★★★☆
Votes: 28

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *